Clinique chiropratique

Chiropraticien à Sherbrooke

De ce fait, si le symptôme cesse de se faire sentir, la raison de celui-ci peut toujours être présente. Il est primordial de continuer les traitements du système nerveux, afin de maintenir une communication optimale entre le système nerveux, le corps et la conscience du corps. Visualisons l’image d’un iceberg. En l’analysant un peu, on remarque qu’une grande partie de celui-ci se trouve sous l’eau. Toutefois, si on l’analyse au-dessus des eaux, on ne peut apercevoir qu’une petite partie de sa totalité. Établissons maintenant un parallèle avec notre corps. L’iceberg en entier représente la condition qui afflige notre corps, notre raison comme étant le point de vue au-dessus de l’eau, la petite butte de glace qui sort de l’eau et que nous apercevons est le symptôme en soi. Si le symptôme est résorbé, il demeure tout de même une grande partie à traiter. Le symptôme n’est que la dernière étape dans l’analyse d’une condition. C’est le signal d’alarme du corps et parfois il ne se fait sentir qu’après des années de négligence.

Clinique chiropratique Sherbrooke